lundi 18 janvier 2016

"Les Infâmes", de Jax Miller

Résumé :

Freedom Oliver, alcoolique et suicidaire, a passé dix-huit ans à se cacher dans une petite ville de l’Oregon, sous protection du FBI. Hantée par son passé douloureux et la mort brutale de son mari, elle souffre d’avoir abandonné ses deux enfants pour échapper à la vengeance de son beau-frère. En apprenant la disparition de sa fille Rebekah, élevée par un pasteur aux croyances radicales, elle part avec l’énergie du désespoir pour le Kentucky. Après tant d’années à se cacher, quitter l’anonymat c’est laisser à son bourreau l’occasion de la retrouver. Et de se venger.
Entre les paumés magnifiques, les flics indélicats, les dégénérés de sa belle-famille et de dangereux fanatiques religieux, son périple tourne à l’odyssée.

Titre : Les infâmes
Auteur : Jax Miller
Editeur : Ombres Noires
Pages : 352

Mon ressenti :

Au début de la lecture, pendant quelques pages, j'étais quelque peu déboussolée.
En fait, je ne m'attendais pas à être plongée directement dans une atmosphère aussi noire, aussi glauque. Cet environnement est très bien retranscrit, que ce soit au travers des personnages ou des décors.
Je m'y suis toutefois assez vite familiarisée. Ça commence fort, et j'ai été rapidement happée par l'histoire, et plus je tournais les pages, plus j'avais hâte d'en connaître la suite et son dénouement.

J'ai beaucoup aimé le personnage principal. Bien que souffrant d'alcoolisme et ayant des penchants suicidaires, il se cache derrière cette barmaid une femme au caractère bien affirmé et non dénuée de ressources. Certains personnages sont vraiment ignobles et collent parfaitement à l'ambiance plutôt sinistre.

Le suspense est au rendez-vous, le récit est bien rythmé et l'écriture soignée.
Un superbe roman noir, très sombre et dans lequel on n'a pas le temps de s'ennuyer.

Ce premier roman de Jax Miller est un coup de cœur, et j'espère qu'elle nous surprendra de nouveau.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire