mardi 26 janvier 2016

"Surtout ne mens pas", de Elena Sender

Résumé :

Elle est une violoniste virtuose. Il est un chercheur islandais de renom, spécialisé dans l'étude du cerveau. Laura et Erik vivent à Paris. Un couple uni, passionné, admiré.

Jusqu'à cette fête, pour les quarante ans d'Erik. Il est retrouvé inconscient, pendu à un fil barbelé. Suicide ? Tentative de meurtre ? Tout réussissait à Erik qui venait d'isoler une molécule révolutionnaire agissant sur le cerveau.

Pour Laura, le monde s'écroule. Quelles recherches menait précisément Erik ? Elle découvre qu'il avait d'étranges fréquentations. On la poursuit, on la traque dans les rues de Paris. Sa vie est en danger. Autour d'elle, des hommes sont abattus. Dans sa quête de vérité, elle se retrouve plongée dans un monde de terreur.

Avant de sombrer dans le coma, Erik avait laissé un texto à Laura : " Plus possible de vivre dans le mensonge... "

Titre : Surtout ne mens pas
Auteur : Elena Sender
Editeur : XO
Pages : 349


Mon ressenti :

On est rapidement plongé dans l'intrigue, ça commence plutôt fort dès le début. A partir de ce premier événement, on aura toujours envie d'en savoir plus. Difficile de lâcher le livre !
On va de découverte en découverte, on a des soupçons, mais aucune certitude. L'intrigue est vraiment très bien ficelée. L'histoire est ponctuée de flash-backs qui nous amènent petit à petit à mieux cerner les événements et les personnages.
Les rebondissements rythment le récit juste comme il faut, jusqu'au dénouement final, et je dirais même jusqu'aux toutes dernières lignes que je n'avais pas vues venir.
Le thème de la génétique ne pose aucun problème de compréhension, il est exposé ici avec clarté, ce qui nous donne au final un joli thriller scientifique.
Un très bon moment de lecture.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire