jeudi 25 février 2016

"La 5e Vague", de Rick Yancey... et le film !

Résumé de l'éditeur :

1re Vague : extinction des feux. 2e Vague : déferlante. 3e Vague : pandémie. 4e Vague : silence.
La 5e Vague arrive...

À l'aube de la 5e Vague, sur une autoroute désertée, Cassie tente de Leur échapper... Eux, ces êtres qui ressemblent trait pour trait aux humains et qui écument la campagne, exécutant quiconque a le malheur de croiser Leur chemin. Eux, qui ont balayé les dernières poches de résistance et dispersé les quelques rescapés.
Pour Cassie, rester en vie signifie rester seule. Elle se raccroche à cette règle jusqu'à ce qu'elle rencontre Evan Walker. Mystérieux et envoûtant, ce garçon pourrait bien être son ultime espoir de sauver son petit frère. Du moins si Evan est bien celui qu'il prétend...

Ils connaissent notre manière de penser. Ils savent comment nous exterminer. Ils nous ont enlevé toute raison de vivre. Ils viennent maintenant nous arracher ce pour quoi nous sommes prêts à mourir...


Titre : La 5e Vague
Auteur : Rick Yancey
Editeur : Robert Laffont, Collection R (16 mai 2013)
Pages : 608


Mon ressenti :

J'avais beaucoup entendu parler de La 5ème Vague, et c'est à l'approche de la sortie du film que j'ai voulu découvrir à mon tour ce livre young adult.

J'ai apprécié le fait que l'on soit plongé directement dans l'ambiance, et que l'on découvre par la suite petit à petit comment ce monde s'est dégradé avec cette succession de vagues.
Les points de vue alternent, ce qui maintient un certain suspense tout au long de la lecture et nous donne une vision plus large de la situation. C'est appréciable de se familiariser ainsi avec certains protagonistes, découvrir peu à peu leur histoire, leurs liens, leurs origines.
Les personnages sont d'ailleurs variés, certains plus intrigants que d'autres, aux caractères plutôt bien développés dans l'ensemble.
L'écriture est simple, j'ai même ressenti certaines faiblesses, je n'ai pas trouvé le style exceptionnel, mais finalement le récit en lui-même et ses rebondissements parviennent à nous captiver.
Je dois dire que j'ai trouvé certains passages relatifs à la relation Cassie/Evan un peu niais. J'ai parfois eu du mal à comprendre les réactions de Cassie dans ces moments-là. Toutefois, cela ne représente qu'une petite partie de la lecture, ce qui n'a donc pas entaché mon plaisir.

Globalement, La 5ème Vague s'avère être une histoire de science-fiction plutôt prenante, où se mêlent suspense et rebondissements. Près de 600 pages qui se lisent vite, sans ennui, avec au final l'envie de découvrir le second tome.


Au sujet du film...

Après cette lecture, j'avais très envie de découvrir son adaptation sur grand écran. Les premières critiques m'avaient cependant presque fait changer d'avis. Ma curiosité a finalement pris le dessus...
Eh bien mon enthousiasme est vite retombé. Ce film s'est avéré bâclé, décevant, et pas vraiment fidèle au livre contrairement à ce que j'ai pu lire ça et là.
De nombreuses scènes sont expédiées, raccourcies, parfois modifiées !
La relation Cassie/Evan va tellement vite par rapport au livre qu'elle a provoqué de nombreux rires dans la salle. Ce qu'il se passait sous nos yeux était tellement improbable, et empreint d'une telle mièvrerie qu'il était impossible de ne pas esquisser au minimum un sourire moqueur face à ces scènes...
Je ne veux pas spoiler, mais d'autres événements sont traités de manière bien trop expéditives. Il en résulte un film qui souffre d'un véritable manque de crédibilité.
Une énorme déception à mes yeux.

Ma recommandation : contentez-vous du livre !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire