dimanche 21 août 2016

"Les ombres de Canyon Arms" de Megan Abbott

Résumé :

1953. Penny Smith débarque à Hollywood, des rêves de gloire plein la tête. Entre promesses de contrats et premiers rôles bidons, elle déchante rapidement et devient maquilleuse pour un studio. À Canyon Arms elle découvre le bungalow de ses rêves, s’y installe malgré les étranges rumeurs dont lui parlent ses voisins. Mais la mémoire du lieu refait surface lorsqu’elle découvre un étrange message laissé sur le mur de la cuisine par l’ancien locataire.


Titre : Les Ombres de Canyon Arms
Auteur : Megan Abbott
Editeur : Ombres Noires
Pages : 128


Mon ressenti :

Cette nouvelle qui oscille entre rêve et réalité nous dépeint le portrait d'une femme dont le destin s'assombrit peu à peu. La découverte du bungalow dont elle rêvait n'y changera rien, bien au contraire.

Le récit, plutôt fluide, restitue idéalement l'atmosphère de ce Hollywood des années 50.
La fin n'explique pas tout, elle laisse le soin au lecteur de tirer ses propres conclusions, même si la petite interview qui suit nous donne des pistes.

Une lecture agréable que j'espérais toutefois un peu plus surprenante.

vendredi 19 août 2016

"Room", de Emma Donoghue

Résumé :

Sur le point de fêter ses cinq ans, Jack a les préoccupations des enfants de son âge. Ou presque. Il ne pense qu’à jouer et à essayer de comprendre le monde qui l’entoure, comptant sur sa mère pour répondre à ses questions. Celle-ci occupe dans sa vie une place immense, d’autant plus qu’il vit seul avec elle dans la même pièce, depuis sa naissance. Il y a bien les visites du Grand Méchant Nick, mais la mère fait tout pour éviter à Jack le moindre contact avec lui. Jusqu’au jour où elle comprend qu’elle ne peut pas continuer à entretenir l’illusion d’une vie ordinaire. Elle va alors tout risquer pour permettre à Jack de s’enfuir.


Titre : Room
Auteur : Emma Donoghue
Editeur : Le Livre de Poche (éditeur d'origine : Stock)
Pages : 456


Mon ressenti :

Intriguée par le résumé de ce livre, je viens d'en tourner les dernières pages.
Ce fut une excellente découverte.

Le style narratif m'a quelque peu déroutée au début de ma lecture. Cela n'a pas duré bien longtemps, je me suis rapidement habituée à cette narration qui s'avère finalement convaincante. A travers ce regard enfantin, l'auteur apporte une touche originale qui porte idéalement l'histoire des protagonistes, tout en lui apportant une certaine douceur.

Lorsque l'on commence à comprendre la situation, il devient difficile de lâcher Jack et sa mère. Que vont-ils devenir ? Vont-ils s'en sortir ? Le thème de la séquestration me semble être abordé avec réalisme. L'auteur démontre un talent certain, les pages se dévorent !

Un fait divers sordide relaté via une histoire touchante, captivante et pleine d'espoir.