dimanche 25 septembre 2016

"Totally Nuts", de Cha Raev

Résumé :

"Buster est un sale con. C’est un fait avéré et l’accident de parachute qui l’a cloué en fauteuil roulant n’a pas contribué à adoucir son caractère d’ours mal léché. Sans même s’en rendre compte, il tient tout le monde à distance.
Jusqu’au jour où un géant blond débarque avec son équipe de rugby dans le pub de Buster. Nuts, lui, se fiche complètement des défenses érigées par l’irascible cuisinier. Toute la question est de savoir si ce dernier acceptera de se laisser attraper aussi facilement.


Titre : Totally Nuts
Auteur : Cha Raev
Editeur : Mix Editions
Pages : 200



Merci au blog Book Kyûden et Mix Editions pour cette découverte !


Mon ressenti :

Cette romance, qui se lit très facilement grâce à une écriture limpide et sans fioritures, évoque le handicap avec justesse, que ce soit dans les relations avec les autres ou dans les gestes du quotidien.

Des personnages hauts en couleur se révèlent dans cette histoire empreinte d'une certaine douceur, agrémentée d'une touche d'humour. Les traits de caractère des protagonistes sont bien exploités et on prend plaisir à les découvrir, à les voir évoluer, aussi bien humainement que sentimentalement.

La nouvelle qui clôture le tout est un petit bonus appréciable pour satisfaire notre curiosité.

Un livre que l'on referme en souriant... et avec l'envie d'aller déguster un fish & chips !

jeudi 22 septembre 2016

"Les Décharnés", de Paul Clément

Résumé :

"Une journée de juin comme une autre en Provence. Blessé à la cheville, Patrick, un agriculteur de la région, asocial et vieillissant, ne souhaite qu'une chose : se remettre au plus vite pour retrouver la monotonie de sa vie, rythmée par un travail acharné. 

Mais le monde bascule dans l'horreur lorsque les automobilistes, coincés dans un embouteillage non loin de chez lui, se transforment soudain en fous assoiffés de sang... de sang humain. S'il veut survivre, Patrick doit non seulement faire face à ces démons qui frappent à sa porte mais aussi à ceux, plus sournois, qui l'assaillent intérieurement. Et si cette petite fille, qu'il prend sous son aile, parvenait à le ramener, lui, vieux loup solitaire, dans le monde des vivants ?" 


Titre : Les Décharnés
Auteur : Paul Clément
Editeur : autoédition
Pages : 325


Mon ressenti :

Paul Clément nous embarque dans une Provence devenue cauchemardesque, peuplée de zombies assoiffés de sang.
Et si, du jour au lendemain, notre petit monde plus ou moins tranquille s'effritait brutalement ? Comment réagirions-nous ?
C'est via un style fluide et très visuel que l'auteur, dont on ressent la passion pour ce thème, répond de façon plausible à ces questions. Certains êtres humains affirment ainsi leur caractère, tandis que d'autres révèlent leur vraie nature, pour le meilleur... ou pour le pire.

Dans ces paysages où le danger est désormais omniprésent, on découvre cet homme, cynique au premier abord, et cette fillette innocente. Tous deux forment ainsi un duo improbable mais finalement attachant, tentant de sauver leur peau dans ce monde devenu fou. On suit avec intérêt l'évolution de leur relation, oscillant entre méfiance et confiance.

L'histoire est bien rythmée, ponctuée de rencontres et autres rebondissements, et l'atmosphère se révèle parfois angoissante. Un livre qui se dévore de la même manière que l'on peut enchaîner les épisodes d'une série TV prenante.

Un premier roman très réussi, à l'intrigue habilement menée, captivant jusqu'aux dernières pages.

dimanche 18 septembre 2016

"Les promesses de la Nouvelle France", de Muriel Meunier

Résumé :

1668. Attiré par les promesses du Nouveau Monde, Jean-Baptiste quitte sa Normandie natale pour s’établir de l’autre côté de l’Atlantique, sur les rives du Saint-Laurent. Il entraîne dans son sillage son ami Jacques, contraint de fuir avec sa famille. Dans cette Nouvelle France au climat si rude, Jean-Baptiste découvre une séduisante liberté. Il reconstruit sa vie, aux côtés des paysans, commerçants et aventuriers. Jusqu’au jour où le fils de Jacques est enlevé par des indigènes, et où Jean-Baptiste est accusé de meurtre. L’existence du colon prend alors un tournant aussi inattendu que dangereux. Il devient arpenteur du roi, espion de l’intendant, et fait l’apprentissage de la vie sauvage dans de grands espaces vierges. Confronté à de nombreux dangers, Jean-Baptiste fera tout pour retrouver l’enfant de son ami et échapper à l’acharnement d’un impitoyable ennemi…


Titre : Les promesses de la Nouvelle France
Auteur : Muriel Meunier
Editeur : Terre d'HistoireS (City)
Pages : 320


Mon ressenti :

Embarquement pour la Nouvelle France.
Après une traversée éprouvante, ce sont les promesses d'une nouvelle vie qui attendent les protagonistes. Ces personnages variés vont ainsi découvrir une contrée à la nature sauvage et partir à la rencontre de cette faune, cette flore, ces peuples d'indiens, et bien sûr, leur nouveau destin.

Lorsque le passé rattrape le présent, les ennuis se profilent à l'horizon. Parviendront-il malgré tout à assouvir leur soif de liberté ?
Des aventures parfois périlleuses portées par une écriture soignée, sans fioritures.
Rencontres, amour, dépaysement, et manipulations sont au rendez-vous, le tout ponctué par de nombreux rebondissements, de quoi captiver le lecteur jusqu'aux dernières lignes.

Ce roman historique mêle habilement histoire, aventure, suspense et émotions, ce qui en fait un très agréable moment de lecture.

mercredi 14 septembre 2016

"Distorsion", de Benoîte Raux

Résumé :

Distorsion est le destin croisé de trois femmes au caractère bien différent. Trois femmes à la recherche du sens de l’existence. Trois femmes dans le tourbillon de la violence et de l'amour, qui devront affronter les attentats de Paris. 
La première connaîtra un destin héroïque ; la deuxième attendra en vain celui qu'elle aime ; la troisième s'en sortira indemne et décidera de changer sa vie du tout au tout ...


Titre : Distorsion
Auteur : Benoîte Raux
Editeur : Librinova (autoédition)
Pages : 191


Un grand merci au blog Echappee-Litteraire ainsi qu'à Benoîte Raux pour l'organisation du concours m'ayant permis d'obtenir un exemplaire dédicacé de ce livre.


Mon ressenti :

Trois portraits de femme, des trajectoires différentes, et pourtant, un même drame.
De telles femmes, on peut en connaître dans notre entourage, on peut même s'identifier à elles. Leurs craintes, leurs interrogations, leurs parcours, sont autant de choses qui peuvent nous ramener à notre propre histoire.
Cet événement dramatique s'avère être une source de remise en question. Côtoyer la mort, c'est forcément un bouleversement, ça laisse des traces. Lorsque tout bascule, revoir ses priorités peut être essentiel pour renouer avec la vie.
Le monde dépeint dans Distorsion semble très proche du nôtre, donnant à réfléchir sur notre société individualiste. L'auteur pointe du doigt ses travers avec une grande justesse.
Les relations humaines, leur complexité, leur force et leur fragilité ne sont pas en reste et sont largement mises en avant à travers ces différents parcours.

Tous ces éléments, porteurs de réflexion, constituent un récit touchant et réaliste qui ne laisse pas le lecteur indifférent.

mardi 13 septembre 2016

"Lettre à la république des aubergines", de Abbas Khider

Résumé :

Pour avoir participé à une soirée entre amis autour d’un livre interdit par le régime de Saddam Hussein, Salim, jeune étudiant irakien, est arrêté par la police et risque une lourde peine de prison. N’ayant pas d’autre choix que de fuir un pays où les habitants manquent de tout sauf d’humour et d’aubergines, il trouve refuge en Libye. Sans nouvelles de ses proches, son seul but est désormais de faire parvenir, en déjouant la censure, une lettre à sa fi ancée pour l’assurer de son amour fi dèle. De « Kadhafi  City » à Bagdad City, en passant par Le Caire et Amman, son courrier, confi é à un réseau clandestin, suit un étrange et périlleux parcours, au fi l de chapitres souvent drôles et parfois glaçants qui dressent un portrait surprenant du monde arabe.


Titre : Lettre à la république des aubergines
Auteur : Abbas Khider
Editeur : Piranha
Pages : 144


Mon ressenti :

J'ai commencé cette lecture avec entrain, intriguée par son résumé original, mais je le referme quelque peu déçue.

J'ai apprécié suivre les quelques morceaux de vie de ces différents personnages, leurs préoccupations ou encore leurs ressentis au sujet de leurs régimes politiques. Dépaysant en bien des aspects.
Cette lettre, qui voyage de main en main, est ainsi le prétexte pour nous faire découvrir le quotidien de ces hommes et femmes que l'on quitte parfois trop brusquement. L'idée du cheminement de ce fameux courrier est bonne, mais j'aurais aimé en savoir un peu plus sur ces personnages qui sont autant de fenêtres ouvertes sur ce monde arabe.
Le roman est vraiment court, et quelques dizaines de pages supplémentaires auraient peut-être permis de mettre encore plus en relief la vie de ces individus, en particulier les principaux intéressés par cette lettre.

Une lecture agréable et instructive, avec une jolie palette de personnages que l'on quitte cependant un peu trop vite à mon goût.

vendredi 9 septembre 2016

"La Loi du Désert" de Franck Ferric

Résumé :

« Après des siècles de conflits, le monde n’est plus qu’un vaste désert où des Cités-État se sont substituées aux nations. Dans cet univers hostile et décadent, Mathian, soldat dans l’Armée Républicaine de Salina, aidé de son ami Blaine, part à la recherche de son frère Raul, récemment banni de la cité. Ils vont devoir affronter les grands espaces, la chaleur, une violence omniprésente et un adversaire insaisissable : les blafards.
Plus qu’un récit d’aventure, La Loi du Désert est une ode à l’amitié et à la fraternité. Un Road-Movie hors du temps… un formidable roman d’anticipation. »


Titre : La Loi du Désert
Auteur : Franck Ferric
Editeur : Editions du Riez
Pages : 292


Mon ressenti :

Du sable, du sable, et encore du sable. Des villes ravagées. Des personnages, abîmés, eux aussi. Cet univers hostile m'a très vite fait penser à celui de Mad Max, un monde peu accueillant où le danger est omniprésent, mais que l'auteur parvient à rendre fascinant.

Nous suivons les histoires parallèles de deux frères bravant les difficultés de ce décor désertique, ponctuées de rebondissements et de rencontres, heureuses ou non. Les pages se tournent sans ennui, avec toujours plus de curiosité au fur et à mesure que l'on progresse dans ces aventures.

Un excellent moment de lecture à travers ce voyage qui amène à réfléchir sur notre propre vie, porté par une plume fluide et plutôt visuelle. Un récit tellement captivant qu'il ne serait pas déplaisant de poursuivre la découverte de ce monde post-apocalyptique. Une réussite !

jeudi 1 septembre 2016

"La mémoire des embruns" de Karen Viggers

Résumé :

Mary est âgée, sa santé se dégrade. Elle décide de passer ses derniers jours à Bruny, île de Tasmanie balayée par les vents où elle a vécu ses plus belles années auprès de son mari, le gardien du phare. Les retrouvailles avec la terre aimée prennent des allures de pèlerinage. Entre souvenirs et regrets, Mary retourne sur les lieux de son ancienne vie pour tenter de réparer ses erreurs. Entourée de Tom, le seul de ses enfants à comprendre sa démarche, un homme solitaire depuis son retour d'Antarctique et le divorce qui l'a détruit, elle veut trouver la paix avant de mourir. Mais le secret qui l'a hantée durant des décennies menace d'être révélé et de mettre en péril son fragile équilibre.
Une femme au crépuscule de sa vie, un homme incapable de savourer pleinement la sienne, une émouvante histoire d'amour, de perte et de non-dits sur fond de nature sauvage et mystérieuse.


Titre : La mémoire des embruns
Auteur : Karen Viggers
Editeur : Le Livre de Poche
Pages : 576


Mon ressenti :

Un roman passionnant qui fait voyager le lecteur, le fait rêver, et parvient à l'émouvoir.
On se plaît à imaginer ces paysages, on s'évade à travers les lignes. Les descriptions sont nombreuses mais toujours bienvenues, idéales pour s'imprégner de l'ambiance des lieux. Il ne manque pas grand chose pour sentir la morsure du vent !

Les personnages, tous très différents, sont parfaitement campés, chacun avec leur propre caractère.
J'ai vraiment pris plaisir à suivre leurs histoires, leurs secrets de famille, leurs rencontres, leurs regrets et leurs rêves.

Une lecture captivante et touchante à savourer.