vendredi 28 octobre 2016

"Black Coffee", de Sophie Loubière

Résumé :

Narcissa, Oklahoma, juillet 1966. Un jour de grand beau temps, un homme fut pris d’un coup de folie. Il égorgea une femme dans une maison et poignarda une petite fille dans le jardin. Il laissa pour morte une mère de famille et son fils, puis repartit à bord d’une Ford Mustang, couvert de sang.

Été 2011. Une Française, Lola Lombard, part à la recherche du père de ses deux enfants, volatilisé sur la route 66. Sa seule piste : un cahier que son mari lui aurait envoyé et qui pourrait bien être la preuve de l’existence d’un des plus ahurissants criminels que les États-Unis aient connu… et dont le chemin traversait déjà la petite ville de Narcissa à l’été 1966.


Titre : Black Coffee
Auteur : Sophie Loubière
Editeur : Pocket
Pages : 624


Mon ressenti :

Cette Amérique, et plus précisément cette route 66 et ses environs m'ont littéralement fait voyager, ce qui confère à ce roman un aspect dépaysant particulièrement agréable.

Evidemment, l'histoire en elle-même n'est pas en reste, ou plutôt ces histoires parallèles, qui finissent par se croiser... tel un puzzle que l'on reconstitue petit à petit, avec son lot de rebondissements.

Des personnages aussi variés qu'intéressants nous emmènent à la recherche de la vérité et de leur passé. Un parcours ponctué de fausses pistes dont le rythme s’accélère à l'approche du dénouement.

Une lecture assez fascinante qui nous embarque sur cette route 66 mythique et son ambiance particulière. L'histoire est bien rythmée et nous captive jusqu'à son final inattendu.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire