mercredi 5 octobre 2016

"Police", de Hugo Boris - #MRL16

Résumé :

Ils sont gardiens de la paix. Des flics en tenue, ceux que l’on croise tous les jours et dont on ne parle jamais, hommes et femmes invisibles sous l’uniforme. 

Un soir d’été caniculaire, Virginie, Érik et Aristide font équipe pour une mission inhabituelle : reconduire un étranger à la frontière. Mais Virginie, en pleine tempête personnelle, comprend que ce retour au pays est synonyme de mort. Au côté de leur passager tétanisé, toutes les certitudes explosent. Jusqu’à la confrontation finale, sur les pistes de Roissy-Charles-de-Gaulle, où ces quatre vies s’apprêtent à basculer. 

En quelques heures d’un huis clos tendu à l’extrême se déploie le suspense des plus grandes tragédies. Comment être soi, chaque jour, à chaque instant, dans le monde tel qu’il va ?



Titre : Police
Auteur : Hugo Boris
Editeur : Grasset
Pages : 198


J'ai eu la chance de recevoir ce roman à l'occasion des Matchs de la Rentrée Littéraire de PriceMinister #MRL16.



Mon ressenti :

On a l'impression de vivre les événements aux côtés de ces policiers, des protagonistes particulièrement bien dépeints, aussi bien dans leurs caractères que dans leurs ressentis. On essaye de se mettre à leur place, on ressent de l'empathie à leur égard, on s'interroge quant à la difficulté de leur quotidien.

Cet homme, qu'ils reconduisent à la frontière, va peu à peu briser leurs certitudes... Ils le savent condamné s'il retourne dans son pays. Le trajet vers l'aéroport sera loin d'être une balade tranquille, laissant le doute s'installer peu à peu dans leur esprits.

L'écriture est sans fioritures, à la fois sensible et précise. J'ai accroché dès le début. C'est fluide, ça se lit tout seul, on est captivé jusqu'à la fin.

Un récit empreint de réalisme, percutant, bien loin des clichés, à l'atmosphère parfois pesante. Une lecture intense et bouleversante qui se savoure d'une traite !

1 commentaire:

  1. J'ai beaucoup aimé aussi, il se lit en effet d'une traite. L'atmosphère de huis-clos est parfaitement bien rendue.

    RépondreSupprimer