samedi 5 novembre 2016

"Temps mort", de Marie-Pierre Bardou & Kathy Dorl

Résumé :

Que font deux copines d’enfance quand elles se retrouvent, par le biais d’un célèbre réseau social ?

Elles papotent ? Ouais... un peu.
Elles geignent sur leur existence ? Mmmm... Surtout l’une des deux.
Elles se rappellent le bon vieux temps qui était toujours mieux avant que maintenant ? Se prennent le chou façon Godzilla en peluche ? S’envoient de mignons smileys qui rigolent ?
Vous êtes loin du compte...
Car elles dézinguent. Elles trucident, décanillent, découpent, acidifient, crament, tronçonnent !

Tout oppose Élisabeth, dite Petit Kiwi, l’écolo allergique au foin, et Saule, la « fashion-addict », plus « desperate » que « housewife ».
L’une vit aux States et dilapide la pension alimentaire de son ex en minisacs Prada ; l’autre s’est enterrée dans une communauté hippie au fin fond de la Creuse.

Qu’est-ce qui les lie, à part une vieille amitié éteinte depuis quinze ans ?
Une sombre histoire, un passé qui ressurgit comme un diable de sa boîte et... ben, ça part un peu en vrille, quoi…
Flanquées d’un ado boutonneux fasciné par les limaces et d’une bande d’illuminés en sabots pour l’une, d’une nounou qui picole en douce et d’un moutard insupportable pour l’autre, les deux femmes auront fort à faire pour affronter une situation qui dérape.

Au programme de ce « serial-thriller-gore » hilarant qui ne laisse aucun temps mort : merguez, cochonnailles, roupettes, macchabée, scie sauteuse et crustacés.
Bon, peut-être pas de crustacés, en fin de compte.


Titre : Temps mort
Auteur : Marie-Pierre Bardou & Kathy Dorl
Editeur : Éditions Hélène Jacob
Pages : 248



Mon ressenti :

Un début de lecture quelque peu déconcertant, mais rien de négatif dans mes propos, au contraire. On ne s'attend tout simplement pas à être aussi rapidement plongé dans un univers autant déjanté. Une ambiance particulière à laquelle on adhère assez vite.

En découvrant ces deux femmes aux univers bien différents, à travers leurs échanges par email, c'est un duo aussi improbable que cinglé qui s'impose au lecteur, ce qui rend cette lecture plutôt surprenante et non moins attrayante. La sauce prend et finalement, ces personnages se montrent attachants.

Le caractère en partie épistolaire que revêt cette histoire est très intéressant, mais une narration plus classique ponctue le tout par petites touches. Une construction originale et efficace.

Lorsque l'intrigue prend forme, le lien qui unit ces femmes se révèle, et dès lors, on ne veut plus les quitter. On veut savoir ce qu'elles vont manigancer, et jusqu'où leurs décisions vont les mener.

L'humour de nos deux protagonistes est souvent cinglant et percutant. J'ai souri à plusieurs reprises, j'ai ri, et j'ai même frôlé le fou rire lors d'une scène que je visualisais parfaitement, mais dont je ne vous dévoilerai rien.

Un thriller original à l'humour décapant dont l'intrigue nous captive du début à la fin. A lire !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire