mardi 21 février 2017

"Toxique" de Niko Tackian

Résumé :

ELLE AIME SABOTER LA VIE DES AUTRES,
ELLE N’ÉPROUVE AUCUNE EMPATHIE,
ELLE POURSUIT UN BUT. ELLE EST TOXIQUE.

Mais ça, Tomar Khan, un des meilleurs flics de la Crim, ne le sait pas. Nous sommes en janvier 2016. La directrice d’une école maternelle de la banlieue parisienne est retrouvée morte dans son bureau. Dans ce Paris meurtri par les attentats de l’hiver, le sujet des écoles est très sensible. La Crim dépêche donc Tomar, chef de groupe de la section 3, surnommé le Pitbull et connu pour être pointilleux sur les violences faites aux femmes.
À première vue, l’affaire est simple, « sera bouclée en 24 heures », a dit un des premiers enquêteurs, mais les nombreux démons qui hantent Tomar ont au moins un avantage : il a développé un instinct imparable pour déceler une histoire beaucoup plus compliquée qu’il n’y paraît.



Titre : Toxique
Auteur : Niko Tackian
Editeur : Calmann Lévy
Pages : 306


Merci à MyBOOX pour cette découverte.


Mon ressenti :

Presque toxique cette lecture, tant elle nous rend accro ! Mais sans effets nocifs, rassurez-vous...

Puissant, haletant, sans aucun temps mort, ce livre se dévore.
Quelques scènes dures, des personnages détestables et d'autres attachants, au passé souvent lourd de conséquences et aux apparences parfois trompeuses.
Une intrigue originale et solide.
Manipulation, emprise, destruction, un cocktail redoutable que l'on découvre peu à peu au fil des pages.

Un polar addictif, bien rythmé, efficace et surprenant. A lire !

jeudi 16 février 2017

"San-Antonio - Bas les pattes !", de Frédéric Dard

Résumé :

Chicago, ses gratte-ciel, ses gangsters, ses dancings… On a beau être flic, français, et parler trois mots d’amerloque, au fond, ce n’est pas un patelin bien sorcier. Quand le vocabulaire vient à manquer, il suffit de faire parler la poudre. Quant aux dames, San-Antonio a développé un langage bien à lui. Tout à fait l’homme qu’il faut pour débrouiller une vilaine affaire de meurtres en série : une demi-douzaine de taxi-girls zigouillées jusqu’ici par un sadique soi-disant français… Bah voyons ! Et la galanterie, bordel ?



Titre : San-Antonio - Bas les pattes !
Auteur : Frédéric Dard
Editeur : Pocket
Pages : 224


Mon ressenti :

Merci à lecteurs.com qui m'a donné l'occasion de découvrir le commissaire San-Antonio via ce douzième volume de la série.

Je ne connaissais cette série policière que de nom et de réputation, difficile de ne pas en avoir entendu parler vu le nombre de titres parus depuis les années 50. J'ai donc pu satisfaire ma curiosité.

Un style unique, qui peut surprendre pendant les premières pages. San-Antonio étant le narrateur, j'ai apprécié cet aspect. Cela permet de se familiariser rapidement avec ce langage vigoureux qui lui est propre, il colle plutôt bien à ce personnage assez désinvolte, fouineur et tenace, mais attachant en fin de compte.

Sans être palpitante, l'intrigue tient la route. On passe un bon moment en compagnie du commissaire même si l'ensemble manque de rebondissements.

Une lecture sympathique finalement, moins de 200 pages qui nous plongent agréablement dans la ville de Chicago des années 50, mais qui ne surprend pas assez le lecteur.

lundi 13 février 2017

"Poulets grillés" de Sophie Hénaff

Résumé :

Le 36 quai des Orfèvres s'offre un nouveau patron. Le but de la manœuvre : faire briller les statistiques en placardisant tous ceux qu'on ne peut pas virer et qui encombrent les services.
Nommée à la tête de ce ramassis d'alcoolos, de porte-poisse, d'homos, d'écrivains et autres crétins, Anne Capestan, étoile déchue de la Judiciaire, a bien compris que sa mission était de se taire. Mais voilà, elle déteste obéir et puis... il ne faut jamais vendre la peau des poulets grillés avant de les avoir plumés !



Titre : Poulets grillés
Auteur : Sophie Hénaff
Editeur : Le Livre de Poche
Pages : 336


Mon ressenti :

J'ai adoré cette lecture ! Dès les premières pages, j'ai eu cette impression que je ressens parfois, cette sensation que ce livre allait me plaire. Le style, l'histoire, l'intrigue, tout s'accordait, la sauce prenait dès le début.

Ce roman nous embarque à la découverte d'une brigade de police... particulière. Des flics dont on ne veut plus entendre parler, rassemblés dans un même placard.
On découvre alors une équipe aux membres atypiques, qui peu à peu, se révèlent plutôt attachants. On se familiarise très vite avec ces policiers, leur brigade prend vie progressivement et les enquêtes peuvent débuter. Mis au placard peut-être, mais pas une bande de bras cassés, des protagonistes au contraire loin d'être inactifs.

Manipulation, secrets, meurtres, interrogations, suspects... Tous les ingrédients du roman policier sont là pour nous faire passer un très bon moment.
L'écriture est précise et va à l'essentiel, elle ne s'embarrasse d'aucune longueur. Et pour sublimer tout ça, une pincée d'humour assaisonne parfaitement ces "Poulets grillés".

Une lecture savoureuse, originale, dotée d'une certaine fraîcheur et d'une intrigue prenante dont on ne devine pas le dénouement. Un titre qui colle parfaitement à cette histoire étonnante, drôle et efficace.

samedi 4 février 2017

"Zamor, le nègre républicain", de Ludovic Miserole

Résumé :

Zamor…
Il n’aura laissé qu’un vague souvenir, un certain malaise même.
Enfant indien, on l’arracha aux siens pour l’offrir à la favorite du roi de France, ce pays inconnu et si lointain.
Il connut les ors de Versailles et les moulures de Louveciennes à l’ombre de Madame du Barry.
Advînt la révolution et avec elle l’opportunité de prendre en main sa destinée. Certains choix et certaines amitiés ne seront pas sans conséquences.
Celui qu’on appelait « le nègre de la Dubarry » devînt alors le nègre républicain portant même le surnom peu glorieux de l’ami Zamor.
Mais qui était vraiment Louis-Benoît Zamor ?



Titre : Zamor, le nègre républicain
Auteur : Ludovic Miserole
Editeur : Atelier Mosésu
Pages : 358



Mon ressenti :

Voilà un bien triste destin que celui de Zamor. Se sentant humilié, utilisé tel un jouet, tiraillé entre plusieurs sentiments, la trahison sera l'une de ses armes pour tenter de s'élever, aveuglé par sa soif de vengeance. Une vie tragique pour ce personnage qui, au final, inspire une certaine pitié.

C'est une période bien trouble de l'Histoire, où la vie ne tient parfois qu'à un fil. L'auteur retranscrit parfaitement ce contexte, via les personnages, l'ambiance, les menaces, les manipulations... Rien n'est définitivement acquis. Chaque décision, chaque rencontre peut tout faire basculer.

On décèle derrière la plume un auteur passionné qui a su habilement mêler la fiction aux faits historiques, ce qui rend cette lecture à la fois instructive et captivante.

Une histoire qui raconte l'Histoire avec brio. Un roman enrichissant à découvrir.