samedi 18 mars 2017

"Une illusion d'optique", de Louise Penny

Résumé :

Depuis qu’elle est enfant, Clara Morrow n’a jamais eu qu’un seul rêve : voir un jour ses tableaux exposés au Musée d’art contemporain de Montréal. Mais elle a bientôt soixante ans, et après des années d’échecs, elle n’y croit plus vraiment. Quand la consécration tant attendue finit par arriver, la joie est de courte durée : le lendemain du vernissage et de la soirée donnée chez les Morrow, une femme est retrouvée, la nuque brisée, dans leur jardin.
La victime est une ancienne critique, jadis célèbre pour ses papiers assassins. Alors que les acteurs du monde de l’art étaient réunis à Three Pines, bizarrement, personne ne semble la connaître…
Si Clara figure en bonne place sur la liste des suspects, ils sont nombreux, présents la nuit du meurtre, à avoir pu vouloir régler de vieux comptes.
Dépêchés sur place, l’inspecteur-chef Gamache et son adjoint Beauvoir mènent l’enquête. Tandis que le tableau du crime prend forme, les deux agents découvrent que dans le monde de l’art chaque sourire dissimule une perfidie, que les mots peuvent tuer. Et que dans cette affaire, comme dans les portraits peints par Clara, les apparences sont parfois trompeuses.



Titre : Une illusion d'optique
Auteur : Louise Penny
Editeur : Actes Sud
Pages : 432


Merci à Lecteurs.com pour cette découverte.


Mon ressenti :

Cette enquête nous plonge dans le village de Three Pines, un lieu qui semble à la fois paisible et mystérieux, cachant certains secrets. Un endroit à part, donnant presque la sensation de se retrouver dans un huis clos, ce qui est loin d'être déplaisant.
Les thèmes abordés, notamment celui de l'art, sont traités avec un soin tel que l'on s'intéresse forcément à ces domaines.
Les personnages sont variés et ne manquent pas de profondeur. Louise Penny accorde une grande importance à leurs émotions. Des protagonistes finalement tous très humains, que l'on peut se mettre à soupçonner tour à tour, sans réellement découvrir le véritable suspect avant le dénouement.
Un style très visuel, toujours bien amené. L'auteur en dit suffisamment pour que l'on imagine aisément une scène, un visage, un geste, un décor, juste ce qu'il faut sans alourdir le texte. Il en résulte une écriture fluide et captivante.

Cette immersion dans l'univers de l'art contemporain se révèle être une lecture prenante et instructive. Dotée d'une intrigue solide, c'est une enquête adroitement menée par un duo de policiers loin des clichés.

A noter que Louise Penny a déjà publié de nombreux romans mettant en scène nos deux policiers, il ne s'agit pas là de leur première enquête, ce qui n'empêche absolument pas sa compréhension.

2 commentaires:

  1. Je connais oas non plus mais j'ai l'impression quon a les même goût hésité pad à faire un tour sur mon blog.si le coeur t'en dis

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou, merci ton passage, j'irai faire un tour sur ton blog, je devrais y trouver des idées de lecture si on partage les mêmes goûts.
      Bonne journée !

      Supprimer