dimanche 2 avril 2017

"After Anna", de Alex Lake

Résumé :

Une petite fille de cinq ans disparaît à la sortie de son école. La police n’a aucun indice. Pas la moindre piste sérieuse. La presse s’empare du fait divers et ne recule devant rien. Ses parents, Julia et Brian, vivent l’épreuve la plus effroyable qui soit. Pourtant, une semaine après l’enlèvement, Anna leur est rendue, indemne. Sans aucun souvenir de la semaine qui vient de s’écouler. Mais pour Julia, le pire reste à venir.



Titre : After Anna
Auteur : Alex Lake
Editeur : Pygmalion
Pages : 394




Mon ressenti :

Dès le début, on sait qu'après avoir été kidnappée, la petite Anna sera finalement rendue à ses parents.
Malgré cette information de taille dévoilée avant même d'ouvrir le livre, le plaisir de lecture n'est en rien gâché. Bien au contraire en fait, on veut savoir comment ce retour va se passer, mais également le cheminement pour l'atteindre, et surtout... pourquoi ? Ces points d'interrogation nous tiennent en haleine, on cherche à comprendre cette situation en même temps que les protagonistes.

On assiste ainsi à la descente aux enfers de cette famille, à la naissance de leurs angoisses, leur désespoir face à la disparition de la fillette.
Sentiment de culpabilité, remords, haine... Rien ne leur est épargné et l'auteur retranscrit parfaitement leur détresse, leurs émotions. Leur vie devient un véritable cauchemar.
L'enquête s'amorce doucement, et le retour d'Anna ne fait qu'apporter des questionnements et des inquiétudes supplémentaires.

Même si j'ai eu assez vite des soupçons qui se sont avérés justes par la suite, l'intrigue demeure solide. Je n'étais en effet sûre de rien et continuais de douter jusqu'à ce que la vérité éclate.
La tension est alors à son comble dans cette dernière partie. Les événements sont loin d'être terminés, impossible de lâcher le livre avant d'en avoir tourné les dernières pages.

Un thriller psychologique intelligemment construit, faisant la part belle aux émotions des personnages. Captivant de la première à la dernière page, avec une tension qui s'installe progressivement, un régal !

1 commentaire:

  1. C'est tout a fais mon genre de lecture il a lair très intéressent a à voir

    RépondreSupprimer