jeudi 13 avril 2017

"Les ombres innocentes", de Guillaume Audru

Résumé :

Massif central, été 2013. Un vieillard est retrouvé hagard sur une route de Corrèze. Il a été frappé mais refuse de dénoncer ses agresseurs. Dans une ferme du plateau de l'Aubrac, une femme âgée, pendue à un croc de boucher de sa propre ferme, est découverte par son fils. Dans une clinique psychiatrique proche de Clermont-Ferrand, une femme oubliée de tous hurle sa haine. Trois affaires sans lien apparent. Trois personnes dont la vie va basculer. Matthieu Géniès, journaliste dans un canard de Corrèze. Serge Limantour, gendarme revenu de tout. Jeanne Roussillon, aide-soignante qui, jour après jour, tente de comprendre le mal qui ronge sa patiente.

Titre : Les ombres innocentes
Auteur : Guillaume Audru
Editeur : Editions du Caïman
Pages : 280



Mon ressenti :

Ces trois affaires nous plongent dans une ambiance parfois glauque qui colle parfaitement à ces événements. Au premier abord, on ne soupçonne pas leurs liens. Les pièces d'un puzzle sombre s'imbriquent au fil des pages qui nous dévoilent également des personnages variés et crédibles.
On ne perd jamais le fil de l'histoire, le roman étant structuré idéalement. Les chapitres sont plutôt courts et alternent entre les différents protagonistes, ce qui maintient le suspense tout au long du roman.
L'auteur s'inspire adroitement de faits réels, il en résulte une intrigue bien ficelée, qui tient en haleine le lecteur jusqu'au dénouement.
C'est au final une lecture prenante qui peut aisément se lire d'une traite.

Entre polar rural et thriller psychologique, cette histoire efficace n'offre aucun temps mort. Construite avec soin et captivante jusqu'aux dernières pages.



Soutien aux Editions du Caïman

Les Editions du Caïman sont en difficulté, j'en profite donc pour vous inviter à jeter un œil sur cette campagne de soutien Ulule, ça se passe par ici, tout y est expliqué clairement : https://fr.ulule.com/editions-caiman/

Ces derniers temps, plusieurs maisons d'édition ont rencontré des difficultés. Certaines parviennent à s'en sortir plus ou moins bien. D'autres ferment leurs portes, je pense notamment aux éditions du Riez, comme quoi proposer des titres de qualité ne suffit pas toujours, ce n'est pas aussi simple malheureusement.

Toute contribution est utile, ne serait-ce qu'un simple partage de la campagne sur vos réseaux sociaux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire