vendredi 30 juin 2017

J'ai fait les soldes !

Lorsque les soldes arrivent, il y a un site en particulier sur lequel je me précipite, c'est celui de la Fnac...

Des livres soldés à 20%, 50% et 80% ! Ce sont des livres neufs hein, pas de l'occasion.

A chaque fois, je pioche dans la sélection à -80%, et mercredi dernier, j'ai donc craqué sur 16 livres. Enfin... 17 en fait, mais l'un d'eux m'est passé sous le nez.
Eh oui, il faut être rapide avec la Fnac, car la plupart des livres soldés ne sont disponibles qu'en un seul exemplaire. Une fois le livre acheté, il repasse donc à son tarif d'origine ou bien n'est plus vendu s'il s'agissait du seul exemplaire.

Résultat des courses : 59.92 € de livres eu lieu de 299.30 €. Bon, on arrondit, disons 60 € pour 16 livres grand format au lieu de 300 €, soit 3.75 € le livre au lieu de 18.75 € en moyenne.

N'hésitez pas à y faire un tour vous aussi, il reste certainement plein de lectures à petit prix qui peuvent vous intéresser.

J'ai reçu mes livres aujourd'hui, voici mes trouvailles. Pas mal de polars, quelques thrillers, mais aussi un peu de SF, de la fantasy, et de quoi me plonger dans le Moyen Âge.






lundi 26 juin 2017

"A ski autour du monde", de Jean Annequin et Michel Zalio

Résumé :

Imaginez : vous descendez au crépuscule vers un village des montagnes albanaises ; dans un hameau blotti sous la neige, vous êtes accueilli par une famille chaleureuse de paysans iraniens ; vous accostez après une semaine de traversée en voilier sur un glacier de la péninsule antarctique ; vous traversez le Liban skis aux pieds ou vous montez vers un volcan au Chili ; vous goûtez la neige incomparable du Japon…
Depuis vingt ans, Jean Annequin et Michel Zalio conduisent des clients en raid à skis dans les massifs montagneux du monde entier. Ils ont voulu faire partager leurs surprises : les itinéraires mais surtout les rencontres, ces pays découverts « à revers », en débarquant skis aux pieds comme des extra-terrestres dans ce qu’ils ont de plus intime : leurs montagnes.

Jean Annequin et Michel Zalio, guides de haute montagne, ont rassemblé leurs souvenirs et leurs photographies, et choisi leurs vingt raids à skis les plus mémorables, de la Turquie au Groenland, du Maroc au Népal en passant par le Caucase, au Japon ou au Kamtchatka, du Canada au Chili et à travers la Géorgie du Sud sur les traces de Shackleton…


Titre : A ski autour du monde
Auteur : Jean Annequin et Michel Zalio
Editeur : Editions Paulsen
Pages : 352


Merci à Lecteurs.com pour cette découverte.


Mon ressenti :

J'ai immédiatement trouvé l'idée de ce livre géniale.
"A ski autour du monde", une manière originale d'aborder la découverte d'un pays, de voir des paysages moins "touristiques", davantage sauvages et naturels.
Plusieurs destinations nordiques avaient suscité ma curiosité. L'Islande notamment, pays cher à mon cœur, mais aussi le Groënland, Spitzberg, ou encore la Norvège. J'étais également curieuse de jeter un œil sur les autres destinations, m'attendant à découvrir des paysages grandioses.

Je suis passionnée par la photo, et une chose est sûre, c'est que l'on est servi avec ce livre. Les images sont superbes, occupant parfois des doubles-pages, une vraie invitation au voyage, que l'on soit skieur ou non. Des paysages époustouflants ponctuent presque chaque page. Je pense au Liban notamment, dont je ne connaissais pas les paysages enneigés. Un pays déjà magnifique, mais sous la neige, il prend une autre dimension, c'est presque magique ! Les autres ne sont pas en reste, loin de là.

Des informations pratiques sont données pour chaque destination, ainsi que les renseignements nécessaires pour effectuer ces trajets à ski.

N'oublions pas le texte qui accompagne chaque voyage, témoignage instructif de ces skieurs voyageurs. On découvre ainsi leurs rencontres, quelques aspects culturels et parfois historiques de ces pays, leur ambiance, leurs paysages, mais aussi bien sûr les sensations que procurent ces descentes à ski.

Ce beau livre est un vrai régal pour les yeux. Il permet de contempler ces 24 destinations sous un angle différent de ce que l'on peut voir dans des guides touristiques plus classiques, tout en restant suffisamment instructif pour les skieurs.


Un exemple de photo que l'on trouve au fil des pages.

samedi 24 juin 2017

"Eat & Run", de Scott Jurek

Résumé :

Depuis près de vingt ans, Scott Jurek domine de toute sa classe le monde exigeant et en pleine expansion de l'ultramarathon. Détenteur depuis 2010 du record des Etats-Unis sur vingt-quatre heures, il est aussi l'un des personnages principaux du best-seller Born to Run. Dans Eat et Run, il dévoile sa vie privée et retrace sa carrière exceptionnelle de champion végétalien pour en faire une source d'inspiration à l'attention de tous les autres coureurs. De son enfance passée à chasser et à pêcher dans un Midwest où la viande est à l'honneur à chaque repas, à son immersion progressive dans l'ultramarathon et le végétalisme, Scott témoigne du pouvoir infini de la volonté et fait voler en éclats les idées reçues en matière de diététique sportive. Avec ses récits de courses épiques, ses conseils pratiques et ses recettes personnelles, il offre à tous une source de motivation et nous ouvre, en passant, de nouveaux horizons culinaires.


Titre : Eat & Run
Auteur : Scott Jurek
Editeur : Editions Paulsen
Pages : 320


Merci à Lecteurs.com pour cette lecture.


Mon ressenti :

Je n'aime pas courir, mais alors pas du tout. Pourtant, ce livre avait attiré mon attention car il mettait l'accent sur l'alimentation végétalienne, celle-ci étant a priori l'une des clés de la réussite de Scott Jurek. Je ne consomme plus de viande depuis quelques années, et les motivations de ce champion m'intriguaient.

Découvrir son parcours s'est avéré très instructif. Je craignais que cela soit trop technique, mais il n'en est rien. C'est une lecture accessible à tous.
Je me suis rendu compte qu'en fait, je ne savais probablement tout simplement pas courir, du moins, pas comme il le faudrait. Et quand on ne sait pas faire quelque chose, difficile de l'apprécier.
Scott Jurek est impressionnant, il a su écouter son corps, maîtriser ses besoins, connaître ses limites pour courir le mieux possible. Suite à cette lecture, je vois la course d'un autre œil. Plus qu'un sport, c'est une vraie philosophie de vie.

De son enfance jusqu'à l'expérience de ses différentes courses, on décèle ainsi une force incroyable chez cet athlète, et pas seulement physique. Le mental est primordial.
Les changements opérés sur son alimentation se montrent sacrément bénéfiques, et l'auteur partage d'ailleurs certaines de ses recettes végétaliennes au fil des pages. J'ai vraiment apprécié ces découvertes, et je dois absolument tester ce chili si appétissant.
Ce champion admirable nous prouve que la nutrition est plus qu'importante, que l'on soit coureur ou non. Elle nous définit, elle fait ce que l'on est et ce dont on est capable. Les bienfaits du végétalisme semblent alors évidents, et Scott Jurek ne s'impose absolument pas en donneur de leçons. Non, il évoque simplement son expérience, ses résultats et ses succès grâce à son alimentation. Cela suffit à convaincre, même si ce n'est pas le but.

Des techniques et conseils d'entraînement sont également distillés ça et là, toujours intéressants.

Quelques photos en couleurs sont présentes. Peu nombreuses, elles ont été soigneusement sélectionnées et permettent ainsi de visualiser certains moments de vie relatées par Scott Jurek tout au long de ce témoignage.

Un livre à mettre entre toutes les mains, un parcours passionnant et instructif qui met l'accent sur l'importance de notre alimentation. Courir est véritablement un style de vie à part entière. Un athlète inspirant.

jeudi 15 juin 2017

"Miroir obscur", de Ivan Zinberg

Résumé :

Au cœur des beaux quartiers de Los Angeles, le corps d'un gynécologue est retrouvé criblé de balles, le chiffre 1 gravé sur le front. Premier meurtre d’une longue série. Quand le tueur s’en prend aussi à des célébrités, les médias se déchaînent.
Le paparazzi Michael Singer se voit impliqué dans l’affaire – suspecté, même. Sa carte de visite, telle une signature, est découverte près des victimes.
Quel but poursuit le tueur ? Et pourquoi cherche-t-il à le mettre en cause ? 
Bien décidé à faire justice lui-même, le journaliste, épaulé par une ancienne policière, se lance aux trousses de l’assassin.


Titre : Miroir obscur
Auteur : Ivan Zinberg
Editeur : Editions Critic
Pages : 376


Merci à Babelio ainsi qu'aux éditionc Critic pour cette lecture, dans le cadre de la Masse Critique Babelio.


Mon ressenti :

Quelle lecture étonnante !

L'intrigue tient parfaitement la route et nous réserve de sacrées surprises.
L'auteur, via un style fluide, parvient sans problème à captiver l'attention du lecteur. Rebondissements, suspense, et retournements de situation sont en effet au rendez-vous, et pas des moindres.
Ces éléments allant crescendo, cette histoire devient rapidement un véritable page turner. On veut absolument résoudre cette énigme qui nous mène à un dénouement totalement inattendu.

Les personnages et leur psychologie sont soignés et réalistes. L'univers de la presse people est quant à lui plus que crédible, on décèle une certaine critique à son égard.

Surprenant et bien rythmé, voici un thriller brillant susceptible d'occasionner quelques bouches bées chez le lecteur.

mardi 6 juin 2017

"La ferme des Miller", de Anna Quindlen

Résumé :

Histoire d'amour, drames, secrets inavouables : à travers le destin d'une famille de Pennsylvanie, Anna Quindlen donne à lire tout un pan de l'histoire américaine de la seconde moitié du XXe siècle.
Petite fille précoce et curieuse, Mimi mène une enfance protégée dans la ferme familiale. Il y a là Bud, son père cultivateur et répare-tout ; Miriam, sa mère infirmière ; ses deux frères, le taiseux Eddie et le caïd séducteur Tommy ; ainsi que Ruth, sa tante, qui, pour une raison étrange, ne s'éloigne jamais de la maison. Un monde rassurant, fait d'éclats de rire et de joie, que Mimi pense immuable. Mais nous sommes en 1966 et ces jours heureux sont comptés...

La guerre du Vietnam qui laisse Tommy à jamais meurtri, la maladie qui frappe Bud, les drames passés de la tante Ruth... et cet impensable projet du gouvernement de transformer leur vallée en barrage. Ce monde que Mimi aime tant disparaîtrait englouti sous les eaux ? Qui désormais pour sauver la ferme et ses habitants ?
Alors qu'elle envisageait de quitter le village pour suivre des études de médecine et retrouver son amour d'enfance, Mimi va devoir faire un terrible choix. 


Titre : La ferme des Miller
Auteur : Anna Quindlen
Editeur : Editions Belfond
Pages : 320


Merci aux éditions Belfond pour cette nouvelle découverte au sein de la collection "Le Cercle", dans le cadre du Cercle des lecteurs Belfond.


Mon ressenti :

L'histoire de toute une famille, évoquée par l'un de ses membres, au cœur de laquelle se trouve Miller's Valley, menacée d'être inondée au nom du progrès.
Dans ce lieu où tout le monde, ou presque, se connaît, chacun évolue et suit son propre chemin, que celui-ci soit heureux ou non. Mimi, la narratrice, relate ainsi son enfance depuis ce milieu rural des années 60, le souvenir de ses parents, ses frères, leurs souffrances, leurs moments de bonheur, leurs secrets ou encore leurs erreurs.

Une fresque familiale riche en destins variés, où il est également question de maladie, de la mort, ou encore des conséquences de la guerre sur les hommes. Anna Quindlen évoque ces thèmes de manière réaliste à travers des protagonistes finement dessinés, avec leurs qualités et défauts, et parfois leurs faiblesses, leurs douleurs.

L'épilogue signe parfaitement la fin de ce roman, et l'on referme le livre avec un sentiment de nostalgie, comme si l'on avait vécu cette histoire et que ces souvenirs étaient en quelque sorte un peu les nôtres.

Une saga familiale magnifiquement racontée, qui peut résonner en chacun d'entre nous, dévoilant non seulement le portrait d'une famille, mais aussi et surtout le destin d'une femme et les réflexions sur sa vie.