samedi 30 septembre 2017

"am stram gram", de M.J. Arlidge

Résumé :

Deux jeunes gens sont enlevés et séquestrés au fond d’une piscine vide dont il est impossible de s’échapper. À côté d’eux, un pistolet chargé d’une unique balle et un téléphone portable avec suffisamment de batterie pour délivrer un terrible message : « Vous devez tuer pour vivre. » Les jours passent, la faim et la soif s’intensifient, l’angoisse monte. Jusqu’à l’issue fatale. Les enlèvements se répètent. Ce sont les crimes les plus pervers auxquels le commandant Helen Grace ait été confrontée. Si elle n’avait pas parlé avec les survivants traumatisés, elle ne pourrait pas y croire. Helen connaît les côtés sombres de la nature humaine, y compris la sienne ; pourtant, cette affaire et ces victimes apparemment sans lien entre elles la laissent perplexe. Rien ne sera plus terrifiant que la vérité.


Titre : am stram gram
Auteur : M.J. Arlidge
Editeur : Editions 10-18 (édtiteur d'origine : Les Escales)
Pages : 408



Mon ressenti :

Les faits sont violents, personne n'est épargné. Mourir ou devenir meurtrier, aucune issue si ce n'est ce choix presque impossible aux répercussions effrayantes. C'est pourtant ce dont il est question ici, et l'auteur traite le sujet avec brio. Un "am stram gram" vraiment diabolique.

Helen Grace est un personnage intéressant et complexe, dotée d'une forte personnalité accompagnée d'une certaine vulnérabilité. Les personnages secondaires ne sont pas en reste, ce fut appréciable de découvrir les différents éléments de cette brigade de police et les voir évoluer dans leur enquête.

Les chapitres sont courts, le suspense est maîtrisé, la lecture est ainsi particulièrement fluide et dynamique. L'auteur nous captive jusqu'au dénouement, d'autant plus que les rebondissements sont au rendez-vous.
On se demande sans cesse qui peut bien se cacher derrière ces atrocités, mais on ne devine rien avant que la vérité n'explose. Cette histoire se montre à la fois saisissante, brutale et passionnante.

Un thriller habilement écrit, stimulant et intense, ne laissant aucun répit pour le lecteur.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire