vendredi 8 septembre 2017

"La mort nomade", de Ian Manook

Résumé :

Usé par des années de lutte stérile contre le crime, l incorruptible commissaire Yeruldelgger a quitté la police d Oulan-Bator. Plantant sa yourte dans les immensités du désert de Gobi, il a décidé de renouer avec les traditions de ses ancêtres. Mais sa retraite sera de courte durée. Deux étranges cavalières vont le plonger bien malgré lui dans une aventure sanglante qui les dépasse tous. Eventrée par les pelleteuses des multinationales, spoliée par les affairistes, ruinée par la corruption, la Mongolie des nomades et des chamanes semble avoir vendu son âme au diable !


Titre : La mort nomade
Auteur : Ian Manook
Editeur : Albin Michel
Pages : 432



Merci à Lecteurs.com pour cette lecture.


Mon ressenti :

Avec ce 3ème volet des aventures de Yeruldelgger, l'impression d'être réellement ailleurs lors de la lecture est toujours bien ancrée. Une ambiance particulière parfaitement restituée, que ce soit via le cadre de l'histoire, ses personnages ou encore les traditions ancestrales dont il est question.

Complots, manipulations, corruption, et violence sont omniprésents. Un cocktail servi efficacement par l'auteur grâce à une intrigue prenante, bien construite et des rebondissements qui nous tiennent en haleine.

Des personnages de nouveau attachants, hauts en couleur, et d'autres qui s'avèrent bien plus sauvages que le cadre qui nous est dépeint. Un environnement d'ailleurs presque palpable, tant on imagine si bien ces immenses steppes mongoles.

Ian Manook nous livre une fois de plus un polar mongol efficace, à la fois noir et poétique, favorisant l'évasion et la réflexion.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire