mardi 27 février 2018

"Des nœuds d'acier", de Sandrine Collette

Résumé :

Avril 2001. Dans la cave d'une ferme miteuse, au creux d'une vallée isolée couverte d'une forêt dense, un homme est enchaîné. Théo, quarante ans, a été capturé par deux frères, deux vieillards qui ont fait de lui leur esclave. Comment a-t-il basculé dans cet univers au bord de la démence ? Il n'a pourtant rien d'une proie facile : athlétique et brutal, Théo sortait de prison quand ces vieux fous l'ont piégé au fond des bois. Les ennuis, il en a vu d'autres. Alors, allongé contre les pierres suintantes de la cave, battu, privé d'eau et de nourriture, il refuse de croire à ce cauchemar. Il a résisté à la prison, il se jure d'échapper à ses geôliers.


Titre : Des nœuds d'acier
Auteur : Sandrine Collette
Editeur : Livre de Poche (initialement chez les éditions Denoël)
Pages : 264



Mon ressenti :

Une liberté fraîchement retrouvée, presque aussitôt reperdue, de manière effrayante. C'est à cet instant qu'une ambiance oppressante s'installe, un climat pesant qui nous embarque quasiment sans répit.
Toute une palette d'émotions nous envahit, crainte, peur, aversion, pitié, espoir, dégoût, désillusion...
L'auteur excelle à décrire la déchéance de ses personnages, leur noirceur, le ressenti de Théo, ses humiliations, ainsi que son environnement hostile et crasseux, au point d'esquisser quelques grimaces pendant la lecture. Angoissant à souhait.
On referme ce roman l'esprit marqué par cette histoire qui ne laisse pas indemne.

Un thriller dur, sombre, qui prend aux tripes et tient littéralement le lecteur en haleine jusqu'au bout. Terriblement captivant.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire